Pour s’inscrire dans une démarche de qualité et de sécurité, les Vérifications Générales Périodiques (VGP) représentent une obligation légale concernant les engins de chantiers et de levage.

Qu’est-ce que la VGP ?


La VGP ou Vérification Générale Périodique a été instaurée par l’arrêté du 1er Mars 2004 et elle représente en quelque sorte un « contrôle technique » pour les machines de levage et accessoires.

Il s’agit d’un contrôle obligatoire permettant de s’assurer de la conformité et de la qualité des machines et de détecter les éventuelles détériorations qui pourraient causer des risques lors de leur utilisation.  Ainsi, les VGP garantissent un suivi de la qualité du matériel et assurent donc aux utilisateurs et salariés, une sécurité optimale.

Selon l’arrêté du 1er Mars 2004, il est de l’obligation du chef d’entreprise de mettre à disposition ses machines pour effectuer les VGP, et de s’assurer que ses équipements sont conformes.

Au terme des VGP est établi un rapport d’intervention précisant toutes les informations observées lors du contrôle, les éventuelles anomalies détectées et leurs causes probables. Cela permettra au chef d’établissement de prendre les mesures adaptées pour maintenir ses engins en bon état. Tout défaut constaté durant la vérification devra être réparé. Outre ces VGP, l’entretien régulier des machines reste un point d’honneur au maintien du bon fonctionnement de celle-ci et à la sécurité des opérateurs.



Quelles sont les machines concernées par les VGP ?


Les VGP concernent les engins de levage et de manutention, d’autres machines motorisées et les différents engins de chantier.

De nombreux secteurs d’activités sont donc concernés : Le bâtiment, l’environnement, l’agriculture, les travaux publics.


Quand doivent être réalisées les VGP ?


La périodicité des VGP est fixée par la loi et dépend du matériel concerné :

  • Tous les 6 mois pour les matériels équipés avec fonction de levage.
  • Tous les ans pour les autres matériels

Outre cette périodicité, qui correspond au délai imposé pour les machines en service, les VGP peuvent aussi être demandées ou imposées par l’inspection du travail (par exemple après un accident du travail).

La vérification sera également obligatoire lors de la mise ou remise en service d’une machine.



Par qui peuvent-elles être réalisées ?


Les VGP doivent être réalisées par une personne qualifiée interne ou externe à l’entreprise.

Si la VGP est réclamée par l’inspection du travail, elle devra obligatoirement être réalisée par un organisme accrédité.



Les VGP chez CIMME


Chez CIMME, nos techniciens sont agréés pour réaliser vos VGP. Ils sont formés régulièrement pour pouvoir répondre à ces demandes.

Vous pouvez faire votre demande de VGP auprès de nos services SAV, par téléphone, email, ou en complétant le formulaire ci-dessous :

Nom *

Prénom *

Email *

Téléphone *

Entreprise *

Localisation *

Votre message *

Je préfère être contacté(e) par : *

TéléphoneEmail

Je confirme autoriser Cimme Solutions à me contacter dans le cadre de ma demande.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez que vos données soient traitées et exploitées dans le cadre de votre demande et de la relation commerciale qui peut en découler. Nous nous engageons à répondre à votre demande dans les plus brefs délais.