La sécurité est le pôle central de tous les métiers dans le Groupe CIMME. Elle touche aussi bien les métiers techniques que les fonctions supports : en atelier, sur la route ou au bureau, tous les collaborateurs sont soumis à des mesures mises en place pour leur sécurité, celle de leurs collègues et celle des clients !

Rencontre avec Alexia P., Responsable QSE Groupe

« La sécurité est une priorité pour tous chez CIMME. Notre Direction attache beaucoup d’importance à ce pôle et nous cherchons constamment à nous améliorer.

La sécurité ne doit pas être une contrainte pour nos collaborateurs, c’est un ensemble de mesures qui nous permettent d’avancer ensemble, de se protéger soi-même et de protéger les autres. »

« Tout le monde est concerné par la sécurité !

En atelier, nos techniciens doivent porter des EPI (Équipements de Protection Individuelle) pour se protéger des éventuels risques qui peuvent survenir. Ils sont également tenus d’organiser leur poste de travail et de respecter des normes imposées par les constructeurs.

Sur la route, pour notre équipe itinérante, la sécurité s’applique d’autant plus puisqu’ils sont soumis au code de la route et doivent respecter le « guide du conducteur », qui leur est fourni.

Dans les bureaux aussi la sécurité s’applique pour nos collaborateurs. Cela concerne principalement l’organisation et l’ergonomie de leur poste de travail. »

« Dans chaque agence, nous avons ce que l’on appelle un Document Unique. C’est un document obligatoire qui est revu au minimum une fois par an.

Il évalue tous les risques professionnels de la société. Grâce à cela nous pouvons mettre en place des actions de prévention pour protéger au mieux les salariés. »

« Dès leur arrivée dans l’entreprise, nous réalisons un accueil sécurité pour chaque nouveau collaborateur. Cela consiste à expliquer les règles de base à respecter, par exemple les situations dangereuses ou la conduite à tenir en cas d’accident.

En plus de cela, tous nos techniciens suivent régulièrement des formations plus poussées en fonction des engins sur lesquels ils travaillent comme le CACES engin ou chariot ou la formation pont roulant. »

« L’objectif principal est de n’avoir aucun accident et aucune maladie professionnelle dans le Groupe.

Nous cherchons également à ce que toutes nos sociétés soient au même niveau de sécurité. C’est un processus lent qui se met en place au fur et à mesure du développement de notre Groupe.

Chaque Responsable d’Agence doit mettre en place les mesures de sécurité pour ses équipes. Mon rôle est de m’assurer qu’elles sont bien appliquées. »

« Depuis Janvier 2020, toutes nos agences CIMME Sodimat ont obtenu la certification MASE : Manuel d’Amélioration de la Sécurité des Entreprises. Elle garantit l’amélioration de la sécurité de nos collaborateurs et leurs conditions de travail.

Pour nos clients, cette certification est un gage de qualité. Elle leur assure que nos collaborateurs travaillent en toute sécurité sur leurs machines aussi bien dans nos ateliers que sur leurs sites.

Cette certification est un travail quotidien et collectif. Je sens que tous nos collaborateurs se sentent impliqués et que les mentalités ont changé en termes de sécurité : les remontées terrain sont plus faciles et plus fréquentes ! »

En atelier et sur les machines, les mesures de sécurité font partie du métier de nos techniciens. Nicolas C. , Technicien Atelier chez CIMME nous explique comment la sécurité impacte son travail au quotidien.

« Notre métier est le plus touché par la sécurité car nous sommes exposés à de nombreux dangers comme le risque d’écrasement, de brûlure, de blessure

C’est aussi pour cela que nos EPI sont indispensables. Nous avons des EPI personnels, qui nous protègent individuellement, comme les gants, les lunettes pour souder ou les vêtements de travail. Nous avons aussi des EPI collectifs, qui servent à protéger plusieurs personnes en même temps, comme les écrans de protection ou les plateformes de travail.

Mettre ses EPI peut paraître contraignant, il faut prendre l’habitude, mais c’est bénéfique pour notre sécurité. Quand je vois les dommages que cela peut poser sans EPI, on prend vite conscience qu’ils sont indispensables ! »

« A l’école, on nous sensibilise déjà aux mesures de sécurité : il y a des modules spécifiques. Mais on prend vraiment conscience une fois sur le terrain. Nous suivons régulièrement des formations (CACES, habilitation électrique, risques en entreprise, …) qui nous apprennent les gestes et comportements à avoir pour travailler en toute sécurité.

Sur les machines, on se fie également aux données des constructeurs. Nous avons un logiciel qui nous indique les étapes à suivre pour chaque étape d’une réparation.

« Les règles de sécurité sont aussi importantes pour nos clients, que l’on travaille en atelier ou directement sur site. Les clients qui passent nous voir dans nos ateliers sont rassurés par les mesures mises en place. Cela les confortent également sur la qualité du travail que nous effectuons sur leur machine !

Pour conclure, la sécurité est omniprésente dans le métier de Technicien Atelier, j’y suis sensibilisé aussi bien pour ma propre sécurité que pour celle de mes collègues ! »